Cahier Michel Serres

Cahier Michel Serres

Michel Serres, François L'Yvonnet, Frémont Christiane

Language: French

Pages: 327

ISBN: 2:00222374

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub

Cahier Michel Serres

Michel Serres, François L'Yvonnet, Frémont Christiane

Language: French

Pages: 327

ISBN: 2:00222374

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Le Cahier de l’Herne qui lui est consacré, qui réunit une trentaine de collaborateurs internationaux et une dizaine de textes inédits de l’auteur, vise à mettre en évidence l’originalité et l’importance d’une pensée qui fait toute sa place aux singularités, à tout ce qui semble faire «exception».
Ainsi, son goût pour les flux et les turbulences… Ainsi encore, ce dont témoigne son épistémologie, une volonté de décloisonner les savoirs, de rendre féconds les liens complexes qui unissent les lettres et les sciences, les sciences dites « molles » et les sciences dites « dures » (de Leibniz à Hergé, en passant par Jules Verne ou Auguste Comte). Il y a chez Michel Serres une sorte d’encyclopédisme dynamique et poétique. Il s’agit toujours de construire des ponts, de frayer des passages, d’interférer, de traduire et de distribuer, sans perdre de vue l’homme, cette « merveille » dont parlait Sophocle.
Avec Michel Serres, la pensée se fait voyageuse.

East of The Elbe - An MP in Cold War Berlin

Under stjärnan

Diane Arbus: A Biography

New Life, No Instructions: A Memoir

The Lincoln Hypothesis

Stravinsky: The Second Exile: France and America, 1934-1971

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

expression d’une rupture de symétrie et il annonce une excellente mécanique des fluides et des tourbillons. J’ai échoué, bien sûr, en abondance, parce que le latiniste se moque bien des turbulences ; il continue à lire Lucrèce comme s’il n’était pas un savant ; d’autres continuent à enseigner Pascal comme s’il n’était pas géomètre. Donc ce pont, si nécessaire est très difficile à établir. Tout, dans l’université, coupe ce pont-là. 54 Cahier_Serres_03-08-2010.indb 54 04/08/10 18:06 P.L. : Je

mathématiques, mais, en revanche, délivrés de la nécessité, franchiraient les interdits marqués par les équilibres et les constantes inertes  : ils entreraient alors dans le mouvement perpétuel. Libérés de contraintes comme celle des principes de la thermodynamique, plongés en néguentropie, les voilà, tout naturellement, en liberté, en créativité, en progrès continuel possible. 110 Cahier_Serres_03-08-2010.indb 110 04/08/10 18:06 Sur cette comparaison, toute physique, avec les phénomènes dits

où rien ne siège en soi, où chaque instance se tisse par circonstances et se soutient par rayonnements improbables, loin des parcours monodromes du concept. Au terme d’une randonnée plus feuillue que courtement systématique, attentive aux proximités de rencontre, Michel Serres peut dire, avec la douce fierté de l’artisan ‘qui s’est donné la peine’: nous avons visité la compacité du donné. Avec des mots ? Sans doute, puisqu’il tient boutique à cette enseigne. Mais de tels mots qu’il ne s’en dégage

sont comme des bifurcations, l’auteur les appellera plus tard des « rameaux », terme qui enveloppe l’idée du temps, de l’engendrement, de l’émergence, d’une suite qui adviendra en raison des circonstances, non nécessaire, puisque l’autre chemin de la bifurcation a pu aussi, auparavant, ou ailleurs, s’accomplir. C’est à partir d’Hominescence que la méthode procédurale trouve son sens plein et son efficace, lorsqu’elle s’applique au temps très long de l’histoire, non de l’humanité mais de l’humain,

durent éblouir notre conception, sans compter les microbes, parasites et virus qui s’accommodent chez l’hôte en naissant ou mourant incessamment. Réfutant alors la double illusion du moi-sujet et du corps-chose-objet, l’incarnation énonce cette expérience : je deviens chose, objet, il devient sujet, personne. Premier passage. Dans cette interversion se perd l’illusion d’unité pour que la multiplicité advienne : je suis meute. Mes prédicats, accidents, événements, atomes, cellules, organes et

Download sample

Download