Le Carrefour des Ombres (La Roue du Temps, Tome 19)

Le Carrefour des Ombres (La Roue du Temps, Tome 19)

Robert Jordan

Language: French

Pages: 333

ISBN: 2:00238163

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub

Le Carrefour des Ombres (La Roue du Temps, Tome 19)

Robert Jordan

Language: French

Pages: 333

ISBN: 2:00238163

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Perrin est toujours à la poursuite des Shaido qui ont enlevé Faile, sa femme. Il envisage même une alliance temporaire avec les Seanchan pour la libérer. Perrin pourra-t-il rester fidèle à Rand et surtout à lui-même ? Ou sera-t-il prêt à vendre son âme par amour ?Mat, quant à lui, tente de leur échapper tout en courtisant Tuon, la Fille des Neuf Lunes, qu'il a kidnappée et qui, selon la prophétie, devrait devenir sa femme.Enfin, Elayne lutte pour le succession du trône d'Andor, tandis qu'Elenia, l'une de ses plus dangereuses adversaires, prépare son plan pour la renverser...

Sparrow Hill Road

Crown Thief (Tales of Easie Damasco)

The Atlas of Middle Earth

The Dragonbone Chair (Memory, Sorrow, and Thorn, Book 1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lieutenant à l’épaule de sa tunique rouge, salua Elayne, main sur le cœur. Son hongre rouan secoua la tête, faisant tinter les clochettes d’argent de sa crinière, comme s’il saluait lui aussi. — Nous sommes prêtes, ma Dame, et la voie est dégagée. Caseille Raskovni avait été garde de marchand, et son accent d’Arafel n’était pas celui d’une femme cultivée, mais le ton était ferme et plein d’autorité. Elle lui attribuait son titre adéquat pour le moment, et le ferait jusqu’à ce qu’elle soit

est actuellement occupé par Adelorna Bastine à la Tour, et Myrelle Berengari parmi les rebelles, sous l’autorité d’Egwene al’Vere. Cercle du Tricot (le) : Dirigeantes de la Famille. Comme aucune Femme de la Famille n’a jamais rien su de la hiérarchie des Aes Sedai – connaissance qui n’est communiquée à une Acceptée que lorsqu’elle a passé les tests la qualifiant pour le châle –, elles n’attachent pas d’importance à la puissance dans le Pouvoir, mais donnent beaucoup d’importance à l’âge, une

richement sculptées, qui juraient avec sa robe brune collet monté, simple quoique en beau drap de laine et bien coupée. Ces bijoux flamboyants ne convenaient pas à une sœur. Leur bizarrerie détenait peut-être la clé de bien des choses, si Samitsu pouvait savoir pourquoi elle les portait. Les Sagettes, surtout Sorilea, la considéraient comme une imbécile parce qu’elle posait des questions, auxquelles elles refusaient de se donner la peine d’y répondre. Elles ne le faisaient que trop souvent.

Sagettes qui les surveillaient jour et nuit. Malheureusement, les Sagettes agissaient différemment avec Sashalle et les deux autres sœurs neutralisées aux Sources de Dumai. Neutralisées… Elle eut un léger frisson à cette idée, et elle ne frissonnerait plus du tout si elle parvenait jamais à savoir comment Damer Flinn avait Guéri ce qui ne peut pas l’être. Au moins, il y avait quelqu’un qui pouvait Guérir la neutralisation, même si c’était un homme. Un homme qui canalisait. Par la Lumière,

nobles combattant vaillamment. Quelques niches dans les murs contenaient des objets en or ou de la porcelaine du Peuple de la Mer, et dans certains couloirs, les corniches étaient ornées de frises, dont la plupart n’étaient pas peintes. C’était tout. Les Cairhienins n’affichaient pas leur opulence en public, comme ils le faisaient pour bien des choses. La plupart des serviteurs et servantes, qui s’affairaient le long des couloirs comme des processions de fourmis, étaient en livrées noires ; en

Download sample

Download