Salut, et encore merci pour le poisson (Le Guide du voyageur galactique, Livre 4)

Salut, et encore merci pour le poisson (Le Guide du voyageur galactique, Livre 4)

Douglas Adams

Language: French

Pages: 132

ISBN: 2:00310109

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub

Salut, et encore merci pour le poisson (Le Guide du voyageur galactique, Livre 4)

Douglas Adams

Language: French

Pages: 132

ISBN: 2:00310109

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Salut, et encore merci pour le poisson (titre original : So long, and thanks for all the fish) est le quatrième volume de la « trilogie en cinq volumes » Le Guide du voyageur galactique, imaginée par Douglas Adams. Il a été écrit en 1984 et fut traduit en français par Jean Bonnefoy en 1994.

Synopsis
La Terre, censée avoir été détruite par les Vogons pour laisser place à une voie expresse hyperspatiale, est, à la surprise générale, toujours là. Arthur Dent retourne donc chez lui, retrouve sa maison et sa vie. Il rencontre Fenchurch, avec qui il a beaucoup de points communs. Ils vont chercher à comprendre ce qui s'est passé sur Terre et comment les dauphins ont disparu.

Ford Prefect, lui aussi, rejoint la Terre et les aide à partir en quête du dernier message de Dieu à Sa création.

Love Hotel

The Girl in the Polka Dot Dress

Rayuela (50 edición conmemorativa)

El sendero del bosque

The Winds of Dune (Dune: Heroes of Dune, Book 2)

Tiger Threat (Orca Sports)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rauque et voilée, que tu étais très pressé de rentrer. — Rien ne presse, dit Arthur d’un ton dégagé. Je veux que tu me racontes une histoire. Elle contempla le lac en réfléchissant à la question. — D’accord, dit-elle enfin, mais une courte. Et pas aussi drôle que la tienne, enfin… tant pis. Elle baissa les yeux. Arthur sentit venir un de ces moments particuliers : l’air parut s’immobiliser alentour, aux aguets. Arthur aurait bien voulu voir l’air circuler, qu’il s’occupe un peu de ses

plaindre et de montrer plutôt son journal à quelqu’un. À l’autre bout du fil, il y eut une longue pause impressionnée de Murray Bost Henson. — Eh bien, t’as réussi un coup. T’as indubitablement réussi l’indubitable coup du siècle. Écoute voir, sais-tu combien lui verse une agence de voyages pour qu’il n’aille pas en vacances à Malaga cette année ? Comprends-moi : on peut tirer un trait sur l’irrigation du Sahara et autres projets mortels du même tonneau, ce type a véritablement toute une

autres pièces donnaient dessus. Et les murs intérieurs s’étiraient vers le bas, se repliaient curieusement et s’ouvraient au bout, par une illusion d’optique qui aurait conduit Maurits C. Escher à plisser le front et à s’interroger, pour englober l’océan Pacifique dans son entier. — Bonjour, dit John Watson, alias Wonko le Sain. Bien, se dirent-ils intérieurement, � Bonjour » constitue quelque chose dont on peut se débrouiller. — Bonjour, répondirent-ils et – surprise ! – ils le virent

Prefect récupéra son porte-voix dans le taxi et se mit à vociférer dedans. — Place ! Place, s’il vous plaît ! hurla-t-il. Il s’agit d’une invention scientifique majeure ! Vous et vous, sortez le matériel du taxi. Complètement au hasard, il désigna Arthur et Fenchurch, qui s’arrachèrent tant bien que mal de la foule pour s’approcher en hâte du taxi. — Très bien, je voudrais qu’on nous dégage un passage, s’il vous plaît, pour du matériel scientifique important, aboya Ford. Que tout le monde

l’avait pas trop abîmé, il réussit à le troquer contre un billet de première dans le prochain vaisseau à quitter le système ; il s’installa au fond de ses immenses et voluptueux sièges masseurs. Ça va être le pied, songea-t-il alors que le vaisseau plongeait en un clin d’œil dans les distances insensées de l’espace profond et que le service en cabine entamait son extravagant numéro. � Oui, je vous en prie », disait-il aux hôtesses chaque fois qu’elles planaient à sa hauteur pour lui proposer

Download sample

Download