Un chapeau de ciel (Les annales du Dique-monde, Tome 32)

Un chapeau de ciel (Les annales du Dique-monde, Tome 32)

Terry Pratchett

Language: French

Pages: 192

ISBN: 2841723887

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub

Un chapeau de ciel (Les annales du Dique-monde, Tome 32)

Terry Pratchett

Language: French

Pages: 192

ISBN: 2841723887

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


« Robin Deschamps Feegle, je vos demande maetnant d'alleu sauveu la ch'tite michante sorcieure jaeyante. Un rukeu est après elle. » Et voilà les Nac mac Feegle, les ch'tits hommes libres, sur le pied de guerre. Car un terrible danger menace leur protégée, Tiphaine Patraque, onze ans, apprentie sorcière : un rucheur veut s'emparer d'elle. Un rucheur, c'est comme un babar-l'ermite. Ça emménage en vous... et on ne peut pas le tuer. Alors tous les talents en herbe de Tiphaine ne seront pas de trop, non plus que ceux des Feegle, de fins bagarreurs, et peut-être faudra-t-il que s'en mêle maîtresse Ciredutemps, la sorcière de référence.

Bullshit: A Lexicon

Advanced Banter: The Qi Book of Quotations (QI)

I Shall Wear Midnight (Discworld, Book 38)

Horrid Henry and the Zombie Vampire (Horrid Henry, Book 20)

Every Day is an Atheist Holiday!: More Magical Tales from the Author of God, No!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rideaux ? dit-il. Où vos aveuz aetaenu toutes ces biaestries ? — Y a une grande maeson praes du Grand Lac, les jaeyants racontent des histwares au ch’tit aefant et mi je vais les aecouteu depuis un trou de soris, répondit Rudmaet Ch’tit Guillou. Un jour, je swis entreu en douche, j’ai raviseu les images, et y avait des jaeyants qu’ils appellent des chevayeus aveu des boucliyeus, des armures et des chevaux aetoureus de rideaux... — Been, c’eut pit-aete des biaestries, mais ch’a marcheu �, dit

jaeyante. � Les Feegle regardèrent le soleil, les ombres puis à nouveau Guillou. Il redressait bravement le menton mais il tremblait. � Elle va mouri quand la nuit va tombeu ? demanda Rob. — Il y a pus pire que la mort, monsieur Rob. Le rukeu la possaedera, des pieuds à la tchaete. — Cha va pwint arriveu ! s’écria si soudainement Rob Deschamps que Guillou recula. C’eut une ch’tite jaeyante forte ! Elle s’eut battue conte la rinne aveu jusse une payaele !» Rudmaet Ch’tit Guillou déglutit. Il

concours, les indices se succédaient. Tiphaine aperçut au moins trois balais volant dans la même direction. Elles tombèrent aussi sur un vrai sentier, et des groupes de gens allaient tous du même côté ; elle reconnut parmi eux des chapeaux pointus, ce qui était un indice indiscutable. Le sentier plongea à travers des bois plus bas, remonta au milieu d’une mosaïque de petits champs et se dirigea vers une haie de grande hauteur, de derrière laquelle parvenaient les accents d’une fanfare qui jouait

aide. Donc, réfléchir. Oublier le bruit, oublier le rucheur qui déferle vers elle sur l’herbe piétinée... Elle s’était servie des bricoles dont elle disposait, donc pas de souci de ce côté-là. Se calmer. Ralentir. Observer le fourbi. Penser à l'instant. Elle avait là tous les objets de chez elle... Non. Pas tous. Pas tous du tout. Cette fois, elle sentit la forme de ce qui manquait... ... et tira sur le cheval d’argent autour de son cou, brisa la chaînette puis le suspendit dans les fils.

comme des sourds ! C’était aussi dur que de la glace ! — Ah, ben, c’est sans doute l’impression que ça donnait, rétorqua Annagramma, mais ça... devait avoir un effet sur les muscles des gens, peut-être. Je dis ça, c’est seulement pour vous aider, ajouta-t-elle. Faut être logique. Elle est restée là sans bouger. Vous l’avez vue. Il n’y avait pas de porte ni de désert. Rien qu’elle. � Tiphaine soupira. Elle se sentait fatiguée. Elle voulait s’en aller ailleurs, même en rampant. Elle voulait

Download sample

Download